Un autogire, c'est quoi?



L'histoire des voilures tournantes débuta avec le gyroplane, le 9 janvier 1923.

C’est à cette date que l’inventeur du gyroplane, Juan de la Cierva, fit voler son « autogiro» pour la première fois, impressionnant au passage les autorités militaires espagnoles.​

 

 

Son invention, qui révolutionna le monde de l’aviation,

fut d’entretenir le mouvement du rotor par auto-rotation,

contrairement à l’hélicoptère qui utilise son moteur

pour maintenir son rotor en mouvement.

A l’instar des versions d’origine, les moteurs des gyros

d’aujourd’hui ne servent qu’à faire tourner l’hélice pour

faire avancer la machine (translation). Le rotor quand à lui utilise le vent relatif, créé par le déplacement de la machine dans l’air, pour entretenir de lui-même son auto-rotation.

C’est cette auto-rotation qui fournit la portance au gyroplane.

Et si le moteur venait à s'arrêter?

 

Nos gyros sont dotés de moteurs d'avion quatre temps très fiables.

Cependant, nul n'est à l'abri d'un incident ou d'une panne mécanique.

Dans le cas d’une défaillance du moteur, le gyro va ralentir et perdre doucement son altitude, créant de ce fait un vent relatif venant non plus

de l'avant vers l'arrière, mais essentiellement du bas vers le haut.

Comme lors du vol en translation, c'est ce vent relatif qui va entretenir l'auto-rotation, assurant la portance de l'appareil.

Une des machines les plus sûres​​

 

De par ses caractéristiques et son domaine de vol étendu, le gyro restera maniable et parfaitement contrôlable tout au long de le descente pour effectuer un posé en toute sécurité. Cette faculté de descente en auto-rotation, propre aux voilures tournantes, est mise en pratique dès les premières leçons de vol et fait partie du coté ludique du vol en gyro.

L’effet centrifuge du rotor donne au gyro une attitude de vol très douce et stable, minimisant les effets des turbulences et du vent. Plus que tout autre aéronef, le gyro peut voler dans de fortes conditions de vent et de météo, lui permettant d'évoluer pratiquement tout au long des saisons.

Les caractéristiques de vol du gyro sont spéciales et uniques, faisant de lui une des machines volantes les plus sûres jamais construites.

Comparé à un appareil doté d'ailes fixes classiques (avion / ULM 3 axes) il présente les avantages suivants:​​

    - Grande stabilité en vol et sécurité même par fort vent ou conditions thermiques

    - Distance de décollage minimale (de 10 à 70 mètres)

    - Ne requiert pratiquement pas de distance d'atterrissage​

    - Pas de décrochage (no stall)
    - Impossible à mettre en vrille  

    - Possibilités de vol à extrêmement basses vitesses

    - Facilement transportable

    - Mise en œuvre rapide

    - Encombrement minimal​​​

    - Large domaine de vol et grande plage de vitesse

    - 10% du prix d'acquisition et des coûts opérationnels d'un hélicoptère

© 2015 par PATMAN pour ULM PASSION LORRAINE

  • google-plus-square
  • twitter-bird2-square
  • facebook-square
Autogiro de la Cierva