Entretien de votre autogire

ULM Passion Lorraine recommande Flying MECA ULM pour tous vos travaux de maintenance.

Visitez le site de l'entreprise en cliquant sur le lien suivant:

 

https://www.flyingmecaulm.com

 

Pour voler en toute sécurité, quelle que soit la machine que vous utilisez, il est primordial d'effectuer les maintenances périodiques exigées par le constructeur de votre ULM et de votre motoriste.


C'est un des piliers de la législation française réglementant la pratique de l'ULM, à savoir que le pilote propriétaire, et lui seul, est pleinement responsable de l'entretien et du bon fonctionnement de son ULM.


Ceci s’applique aussi à l’implémentation des modifications éventuelles imposées par les bulletins de services émis soit par le constructeur de la machine, soit par le motoriste ou même parfois par le législateur.


Bien que moins complexe que celle d'un hélicoptère, la maintenance d'une voilure tournante reste plus délicate que celle d'une voilure fixe, notamment en matière de réglage et d’équilibrage du rotor.


Si vous êtes un peu bricoleur et avez des notions de mécanique vous pourrez certainement sans problème faire les entretiens courants de votre autogire.


Si par contre vous êtes plutôt du genre à avoir des pièces en trop à la fin d’un travail, alors vaut-il peut-être mieux vous adresser à des personnes qui sauront vous prodiguer des conseils avisés.
 

https://www.flyingmecaulm.com/

Entretien des 25 heures sur un Calidus
Entretien des 25 heures sur un Calidus
Démontage rotor à l'usine

Inspection des commandes d'un Calidus.

Vérification des attaches du train d'un Calidus.

Philippe à l'usine préparant un Calidus pour

livraison au client.

Démontage de la tête rotor d'un MTO pour

révision.

La tête rotor déposée sur le banc.

Démontage de la tête rotor avant nettoyage.

Nettoyage au pinceau et solvant pour retirer

les restes de graisse avant inspection.

Mise en place des axes et des goupilles de sécurité après vérification du serrage.

Un peu d'huile de coude est nécessaire pour envoyer la graisse dans la mécanique.

Inspection de l'attache et de la noix.

La tête est remontée, prête pour l'étape suivante.

Quelques heures plus tard il n'y a plus qu'à tout bien remettre en place...

Tous les éléments de la tête et le roulement sont controlés. Pas de fissures ni de jeu, la tête peut être remontée.

Dernière étape avant le remontage, graissage de toutes les parties mobiles.

...et la monture est prête pour de nouvelles heures de plaisir...

© 2015 par PATMAN pour ULM PASSION LORRAINE

  • google-plus-square
  • twitter-bird2-square
  • facebook-square
IMG_4493.JPG